L’incontinence chez les personnes dépendantes

01 mars 2021
L’incontinence est souvent associée à la vieillesse, pourtant elle peut également être la conséquence d’un handicap ou d’une pathologie invalidante. Les fuites urinaires peuvent être difficiles à vivre au quotidien, alors lorsqu’elles touchent une personne qui n’est pas autonome il devient indispensable de trouver des solutions adaptées à ses capacités.

Incontinence et handicap 

Les personnes en situation de handicap connaissent souvent des troubles d’incontinence urinaire plus au moins sévères. Qu’il s’agisse d’un handicap physique comme la tétraplégie ou d’une maladie telle que la sclérose en plaques, le niveau d’autonomie peut être diminué. Dans ces cas-là l’immobilisation est un frein à l’indépendance bien que les patients conservent le contrôle de leur vessie. Plutôt que de devoir demander l’aide d’un tiers, il est possible de conserver un peu d’autonomie en se tournant vers des solutions médicales telles que le sondage manuel ou grâce à des vêtements adaptés.

L’incontinence des personnes atteintes de troubles cognitifs

Les troubles cognitifs affectent en général la mémoire, la capacité à mener à bien des tâches quotidiennes, des sautes d’humeur ou encore des difficultés à communiquer ou à raisonner. Les plus courants sont la maladie d’Alzheimer, la démence ou la maladie de Parkinson. L’incontinence est un effet secondaire courant des troubles cognitifs. Les personnes atteintes ne sont plus en mesure de savoir quand elles ont besoin d’aller aux toilettes ce qui entraine des « accidents ». Elles se retrouvent ainsi mouillées ou souillées par simple oubli. Pour le bien-être et le confort des malades, des protections pour incontinence sont alors nécessaires. 

Quand l’obésité est la cause des fuites urinaires

Les troubles de la miction peuvent être causés par le surpoids. En effet, l’obésité impacte la vessie et le périnée à cause de la pression intra abdominale exercée sur le plancher pelvien. Cela entraine des fuites urinaires d’effort se manifestant en cas de toux, éternuement, éclat de rire… Pour les personnes en surpoids ou obèse souffrant d’incontinence, perdre du poids et une solution efficace. Il ne faut pas hésiter à consulter un nutritionniste ou un diététicien car dans plus de la moitié des cas, les fuites urinaires disparaissent avec ce seul traitement.

 

Vous désirez en savoir plus sur l'incontinence urinaire ? Consultez d’autres articles à ce sujet :