Sport et incontinence urinaire : on vous dit tout !

06 janvier 2022
sport et incontinence urinaire
Peut-on faire du sport lorsqu’on souffre d’incontinence urinaire ? A priori, cela semble compliqué, d’autant plus pendant un effort soutenu. Les fuites urinaires sont difficiles à contrôler et peuvent être embarrassantes surtout lorsqu’on pratique une activité en groupe. Rassurez-vous, il existe des solutions pour mener vos activités quotidiennes malgré le risque de fuite ! Vous trouverez dans cet article une série de conseils pratiques pour concilier sport et incontinence urinaire. En avant !

Le sport : un facteur aggravant d’incontinence urinaire ?

Tout dépend du type de sport pratiqué et du niveau d’intensité. La Haute Autorité de Santé précise que la pratique intensive du sport est un facteur de risque d’incontinence urinaire. Ce risque est encore plus important chez les femmes qui sont sujettes à l’incontinence urinaire d’effort. Dans ce cas, une sollicitation excessive du plancher pelvien ou périnée entraîne des fuites urinaires. Près de 20% d’entre elles en souffrent.

Le choix d’un sport inadapté et/ou une mauvaise pratique donc favorisent les fuites urinaires.
 

Incontinence : les sports à pratiquer et ceux à éviter

Les sports à privilégier 

Que vous soyez un homme ou une femme, la règle est la suivante : favorisez les sports qui ne mettent pas de pression sur la vessie
Voici 3 sports que vous pouvez pratiquer en toute tranquillité si vous êtes atteint d’incontinence.

Le vélo
En salle ou en plein air, le vélo vous fera du bien au corps et à l’esprit ! C’est également un allié contre les fuites urinaires grâce au travail des muscles du périnée.
Autre avantage, c’est un sport qui s’adapte au rythme de chacun. Pédaler même à faible intensité permet de brûler les graisses, travailler le cardio et lutter contre certaines maladies comme le diabète, la dépression ou encore les maladies cardiovasculaires.

Le Pilates
La méthode Pilates propose des exercices permettant de renforcer en douceur les muscles pelviens et donc de lutter contre l’incontinence. La discipline ne comporte pas de sauts ou de mouvements brusques qui posent problème en cas de fuites urinaires. 
C’est également une activité physique qui renforce efficacement tous vos muscles profonds tout en travaillant votre respiration. 
De nombreux clubs de sport proposent des cours de Pilates, n’hésitez pas à faire un essai !

Sports de plein air : golf, voile, canoë-kayak
Vous aimez faire du sport en plein air ? Malheureusement, certaines activités physiques comme le jogging sont déconseillées si vous avez des fuites urinaires. Toutefois, d’autres sont tout à fait possibles. Pourquoi ne pas travailler votre swing lors d’une partie de golf ? C’est l’occasion de profiter d’un cadre agréable. Les sports nautiques sont également une bonne option. La position assise du canoë-kayak permet de renforcer les muscles du haut du corps tout en évitant de faire pression sur votre sangle abdominale. 
Et si vous avez envie de vous jeter à l’eau, découvrez nos conseils pour concilier incontinence et baignade.
 

Les sports doux adaptés aux seniors incontinents

Il est très important de continuer une activité physique surtout pour les séniors. Le vieillissement provoque en effet une fonte musculaire qu’il faut limiter au maximum pour rester en bonne santé. Certains sports sont même un allié contre les fuites urinaires. 
Voici une liste d’activités sportives conseillées pour les seniors (et aussi pour les hommes et femmes plus jeunes). 

La marche
Sans doute, l’activité physique la plus simple à pratiquer ! La marche possède de nombreux bienfaits (lutte contre les maladies cardiovasculaires, baisse du diabète, libération d’endorphines…) et ne sollicite pas la sangle abdominale qui est problématique en cas d’incontinence. 
Quelle distance marcher par jour ? Une étude de 2019 indique qu’à partir de 70 ans, 4 400 pas quotidiens (soit 2,5 km environ) sont suffisants. 

La natation
Bénéfique pour le corps et l’esprit, la natation est très recommandée pour les séniors atteints d’incontinence. Lorsqu’on nage, la position horizontale évite d’avoir des fuites urinaires. Par ailleurs, des maillots de bain anti-fuite permettent de se jeter à l’eau en toute sérénité.

Le Yoga et le pilates
L’avantage de ces disciplines est qu’elles permettent de renforcer les muscles pelviens qui sont essentiels pour limiter les fuites urinaires.
Attention, différents niveaux d’intensité existent. Pensez à privilégier le Pilates ou le Yoga doux pour tonifier votre corps et votre esprit !
 

Les sports à éviter

A contrario, évitez les sports qui sollicitent beaucoup le périnée comme :

  • Corde à sauter
  • Basket-ball
  • Volley-ball
  • Hand-ball
  • Course à pied
  • Badminton

Conseils pratiques pour concilier sport et incontinence urinaire

Comme nous l’avons vu, évitez si possible les sports à “rebond”. Ensuite, choisissez le moment adéquat pour faire du sport. En effet, il est possible que vos fuites urinaires soient par exemple plus accentuées en fin d’après-midi. Dans ce cas, essayez de faire votre séance le matin.

Juste avant d’entamer votre séance, passez aux toilettes. Un intestin vide exercera moins de pression sur la vessie.

Pensez à bien vous échauffer en réveillant tous les muscles qui seront nécessaires pour soutenir votre vessie notamment des compressions du plancher pelvien.

Si vous faites de la course à pied (plutôt déconseillée, donc), essayez de courir sur un sol souple plutôt que sur l’asphalte.

Par ailleurs, assurez-vous d’avoir des chaussures de sport en très bon état. L’usure de la semelle accentue les secousses causées par vos foulées. N’hésitez pas à consulter un podologue pour trouver des chaussures adéquates.

Si vous avez l’impression que votre vessie “rebondit” lors de l’effort, portez un pantalon qui maintient correctement votre bassin, d’autant plus que les vêtements de sport compressant se sont démocratisés. Pour éviter que vos fuites urinaires soient visibles, préférez des vêtements noirs.

Enfin, buvez suffisamment. Ce n'est pas parce que vous souffrez d'incontinence que vous devez vous déshydrater pendant votre pratique sportive et cela, été comme hiver, en salle comme en plein air. Une bonne hydratation, même si elle accentue l’envie d'uriner, est essentielle lorsque vous faites du sport.

Les protections et sous-vêtements adéquates à la pratique sportive

Lorsque vous faites du sport, vous pouvez porter des tampons de support de vessie ou encore des sous-vêtements adaptés au port d’une protection urinaire.

Benefactor, spécialiste du sujet, vous propose une gamme de sous-vêtements hommes et femmes intraversables et lavables. Nos culottes, slips et boxers sont conçus dans un tissu innovant respirant, doux, hypoallergénique, anti-odeur et écologique.

Pour limiter vos fuites urinaires lorsque vous faites du sport, nous vous conseillons d’associer votre sous-vêtement absorbant avec une protection anatomique supplémentaire.

Dernière astuce : ne faites pas une croix sur la natation ! Nos maillots de bains incontinence offrent une doublure étanche et peuvent être portés avec ou sans protection urinaire. Nos modèles de maillots de bain sont étudiés pour les femmes, les hommes et les enfants.

maillot de bain incontinenceMaillot de bain pour homme incontinentMaillot de bain pour femme incontinente

Aperçu de la gamme de maillots de bains incontinence de Benefactor

Dernier atout et non des moindre : ils sont aussi esthétiques que seyants. À la piscine ou à la plage, personne n’imaginera que vous avez des soucis d’incontinence.

Conclusion : l’incontinence ne vous privera pas des joies et bienfaits du sport !

L’incontinence urinaire reste un sujet tabou aussi bien chez les sportifs amateurs que les professionnels. Pourtant, la meilleure chose à faire est d’en parler à des personnes compétentes. Nous vous conseillons de consulter votre médecin du sport et de réaliser une rééducation périnéale avec un kinésithérapeute. Vous pourrez ainsi retrouver le plaisir de faire du sport en toute sérénité !